S'inscrire
Accès client sécurisé
Vous avez oublié votre mot de passe ?

AGRI'ECOUTE : N° D'URGENCE POUR LES AGRICULTEURS EN DETRESSE

04/11/2014

En 2011 en France métropolitaine, 10 524 personnes sont mortes par suicide (3 fois plus que par les accidents de la route). Ce nombre est légèrement en baisse depuis 20 ans car en 1990 il était de 11 403.

Dans un article publié sur le site d’Atlantico, on peut lire que les trois premières causes de mortalité  sont le cancer (≈ 30%), les maladies coronariennes (≈ 20%) et les accidents vasculaires cérébraux (6%). Le suicide représente 2% des décès.

Depuis le 13 octobre dernier, un n° d’urgence pour les agriculteurs en détresse a été mis en place par la MSA : le 09 69 39 29 19, ce service ouvert 7j/7 et 24h/24 s’appelle « agri’écoute ».

A cette même date, le Nouvel Observateur rappelait dans son article publié sur ce sujet qu' "Un  suicide a lieu tous les deux jours chez les agriculteurs, une des populations les plus exposées » lire l'article.

 

  •  Etat des lieux du suicide en France

Dans cet état des lieux publié par le Ministère de la Santé le 28 juillet 2014,la Direction Générale de la Santé précise les différentes disparités qui existent entre les genres, selon les tranches d’âge, entre les zones géographiques et selon les catégories socio-professionnelles.

Les victimes du suicide sont surtout des hommes (les trois quarts) alors que les tentatives de suicide concernent elles majoritairement les femmes.

La tranche d’âge la plus touchée est celle des 45-54 ans.

Le nombre de décès est plus important dans les régions du nord et de l’ouest de la France.

Une enquête sur le risque suicidaire dans le milieu du travail a été menée par l’Institut de veille sanitaire (InVS). Les premiers résultats publiés de cette étude concernent le milieu agricole.

 

  •  Surveillance de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants

Le rapport de l’InVS a été publié en octobre 2013. Cette étude a été menée en collaboration avec la CCMSA sur 3 années : de 2007 à 2009.

La population étudiée chaque année était composée de 500 164 agriculteurs exploitants (donc pas de salariés) dont 68% d’hommes et 32% de femmes.

Durant ces 3 années ont été constatés 417 suicides chez les hommes et 68 chez les femmes.

Une des conclusions de cette enquête est que « la comparaison de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants à celle des hommes du même âge dans la population française montre un excès de suicides de 28% en 2008 et de 22% en 2009 ». Cette surmortalité est particulièrement marquée chez les éleveurs de bovins.

 

  •  Agri'écoute

Ce service d’écoute  a été mis en œuvre par la MSA dans le cadre du plan national d’action contre le suicide adopté en 2011 par le Ministère de l’Agriculture. Ce dispositif complète d’autres mesures comme la création de cellules de prévention du suicide composées de médecins, de travailleurs sociaux… qui sont à la disposition des personnes en détresse ou de leur entourage dans chaque MSA.

La crise économique, les embargos, les normes environnementales, les aléas climatiques, les coûts de production, l’isolement…autant de raisons qui peuvent pousser les personnes les plus fragilisés à passer à l’acte, même si les situations entre les agriculteurs sont très variables.

L’InVS dans sa conclusion confirme la nécessité de poursuivre la surveillance des causes de décès chez les agriculteurs.

Voir toutes les actualités

Contactez-nous

Recopiez
le code
Partenaires