S'inscrire
Accès client sécurisé
Vous avez oublié votre mot de passe ?

DES DRONES POUR REMPLACER LES ROSIERS

17/03/2014

 Drone, « faux-bourdon » en anglais, nom donné en 1930 aux avions cibles bruyants et lents à courte durée de vie. De nos jours la taille des drones peut aller de quelques grammes à plusieurs tonnes. Utilisés initialement dans le secteur militaire, ils vont devenir rapidement indispensables dans de nombreux domaines comme la surveillance des infrastructures, l’environnement, la sécurité, le tourisme, les médias….et bien entendu l’agriculture.

  • La filière drone en Aquitaine

En 2010 à l’initiative de l’industriel aéronautique Thalès et de la Région Aquitaine, est créé ATEOS. Ce cluster regroupe différentes entreprises et partenaires régionaux qui apportent toutes leurs compétences pour « développer et exploiter des systèmes de drones ». A 15 km de Bordeaux, le camp de Souge est la 1ère zone d’essais de drones en vol pour les applications civiles. Dans son article publié dans le Monde le 10 mars dernier, Claudia Courtois rapporte ces propos de Madame Trang Pham, leader d’ATEOS, « maintenant 2014 va être l’année de concrétisation commerciale des différentes expérimentations ».

  •  ATEOS parraine notamment le projet Vitidrone

Porté par la société Vitivista,  ce projet a débuté en août 2012. Il a obtenu le trophée de l’innovation au concours du Salon de l’Agriculture Durable 2013. Son objectif : développer la télédétection du vignoble. Le vitidrone survole les parcelles en prenant des clichés (bien plus précis que ceux pris par satellite) qui seront analysés par un logiciel. Ce dernier permettra d’obtenir une cartographie des problèmes. Ainsi, les viticulteurs seront mieux informés et pourront appliquer les traitements avec un dosage adapté, au bon moment et au bon endroit. Ainsi, dans le médoc, les vignobles Bernard Magrez viennent d’acquérir un petit aéronef pour 50 000 euros. Un brevet d’ULM est nécessaire ainsi qu’une formation. Le drone va t’il remplacer les rosiers plantés au bout des rangs de vignes ?

En tous cas, depuis avril 2012, la France dispose d’une réglementation qui encadre précisément l’usage civile des drones permettant ainsi une professionnalisation maîtrisée de ce nouveau concept.   

Voir toutes les actualités

Contactez-nous

Recopiez
le code
Partenaires