S'inscrire
Accès client sécurisé
Vous avez oublié votre mot de passe ?

PAYER MOINS D’ISF

14/02/2014

Réduire sa base taxable et donc diminuer son ISF, c’est possible, en aménageant son patrimoine et en ciblant ses investissements.

 

  • Côté biens immobiliers :

 Lorsque l’on crée une SCI, l’usage permet d’appliquer une décote de 10% des parts, sans prendre de risque vis-à-vis du fisc.

Démembrer une propriété en donnant l’usufruit de son bien, même temporairement, permet également de réduire l’ISF qui ne concerne pas le nu-propriétaire.

 

  • Côté épargne :

 Qu’il s’agisse d’un PERP ou  d’un contrat retraite Madelin pour les TNS (travailleurs non salariés), durant tout le temps de la constitution de votre retraite, vous n’avez pas à déclarer ces contrats dans votre patrimoine. 

 Ensuite, à l’âge légal de la retraite et si vous avez respecté certaines conditions (des versements réguliers pendant au moins 15 ans…), la valeur de capitalisation de la rente échappera à l’ISF.

 

  • Côté investissements :

 Acheter des parts de groupements forestiers ou fonciers agricoles (GFA) et viticoles (GFV) permet d’obtenir une exonération de ces investissements. En effet, trois ans après leur acquisition, on peut obtenir une exonération de 75%, dans la limite de 101 897€ pour les GFA et GFV (50% au-delà).

 

En lire plus dans l’article de Nathalie Cheysson-kaplan paru dans Le Monde.

Voir toutes les actualités

Contactez-nous

Recopiez
le code
Partenaires